mardi 4 septembre 2018

Ligue des Nations, c'est parti !

Nouvelle compétition créée par L'UEFA pour "combler" les trous entre Euro et Coupe du Monde, la Ligue des Nations démarre cette semaine avec un "classique européen", Allemagne - France. Si la compétition à des allures mercantiles (droits TV, pubs, etc...), elle présente aussi l'avantage d'offrir aux pays européens des matchs à enjeu, ce qui implique une motivation et une préparation plus intenses que celles offertes par les matchs amicaux.

Un système de championnat :

Les 55 pays concernés sont répartis en 4 ligues (de A à D) en fonction de leur indice FIFA.
Seule la Ligue A aboutie sur une phase finale avec des demi-finales disputées par les 4 premiers de chaque groupe (chaque ligue est scindée en plusieurs groupes) et un gagnant du titre à l'issue de la Finale. Cette phase finale se disputera au mois de juin 2019. Pour les autres ligues, on est dans un système similaire à un championnat avec 4 promus dans la Ligue supérieure et 4 reléguées dans la Ligue inférieure.

Des tickets pour l'Euro :

Les 4 premiers gagnent un accessit pour la phase finale de l'Euro 2020 bien que les qualifications soient maintenues. Si l'équipe est déjà qualifiée le ticket bénéficie à l'équipe suivante.

Les équipes de la Ligue A :

Groupe 1 : France, Allemagne, Pays
Groupe 2 : Portugal, Italie, Pologne
Groupe 3 : Belgique, Suisse, Islande
Groupe 4 : Espagne, Croatie, Angleterre

Les premières rencontres auront lieu entre le jeudi 6 et le mardi 11 septembre 2018

mercredi 29 août 2018

4eme journée de Ligue 1

La 4e journée début vendredi 31 août par Lyon - Nice, match capital pour les niçois, battus de façon cinglante sur leur terrain par Dijon samedi dernier. Les aiglons devront se rassurer et surtout essayer d'arracher au moins un point pour s'extraire des abîmes du classement.

Samedi, Nimes accueil le PSG. Les crocodiles nîmois vont tenter se renouveler l'exploit réalisé face à l'OM (3-1) face à des parisiens qui devront sortir le bleu de chauffe si ils ne veulent pas subir la fougue du club du gard. Dans la soirée, Guingamp, bon dernier de la Ligue 1 tentera de prendre ses premiers trois points face à Toulouse qui reste sur deux victoires (à domicile), Nantes 17e au classement se rendra à Strasbourg, Reims recevra Montpellier, les Dijonnais premiers exceco avec le PSG après un début de championnat en fanfare avec trois victoires en trois matchs réceptionneront Caen et le LOSC, performant en ce début de saison sera en déplacement à Angers.

Dimanche, Saint Etienne jouera Amiens à domicile avec l'objectif clair des trois points (les verts restent sur deux matchs nuls), Rennes qui a montré de belles choses face à l'OM dimanche dernier, accueillera Bordeaux, fébrile en ce début de saison et toujours fragilisé par des soucis internes. Le soir la journée de clôturera par un toujours attendu Monaco - Marseille. Monégasque et Olympiens ont des choses à prouver après leur dernière prestation, un match qui promet d'être disputé, mais si on sent Monaco capable de réaliser un match abouti, coté Marseille on attend encore le déclic.

Toutes les rencontres :

vendredi 24 août 2018

Ligue 1 : les pronostics de la 3eme journée

Lyon - Strasbourg est le match d'ouverture de cette 3e journée. Après leur défaite à Reims, les lyonnais auront à coeur de se racheter ce vendredi et de prendre les 3 points pour ne pas déjà décrocher sur le peloton de tête. Avec le retour de Fekir et une défense renforcée, la mission semble jouable pour les gones face à des strasbourgeois néanmoins retords. Dans le journée de samedi, le PSG accueillera les angevins, Les verts se déplaceront à Montpellier, une équipe assez imprévisible, capable de perdre à domicile une semaine puis d'aller chercher les 3 points à l'extérieur la suivante. Nantes tentera de prendre ces premiers trois points face à Caen, Toulouse recevra Nîmes, Amiens jouera Reims à la maison et Dijon de déplacera à Nice. Dimanche, Lille affrontera Guingamp puis les bordelais auront la lourde tâche de venir à bout de Monaco. L'OM fermera cette journée en recevant Rennes Dimanche soir. Les marseillais après leur défaite face à des Nîmois plein d'enthousiasme (et de talent) devront renouer avec la victoire comme ils ont su le faire leur de la première journée.

Le détail des rencontres


jeudi 23 juin 2016

France - Irlande - 8e EURO 2016

La France au rendez-vous

L'équipe de France a montrée un visage mitigée lors de ce premier tour, alternant phase de jeu léché et phase de quasi léthargie. Il fait dire que le jeu et la nature des adversaires rencontrés lors de ce premier tour favorise ce type de rencontre. A l'image de la Roumanie, et surtout de L'Albanie, les français ont du affrontés des équipes bien regroupées, ne cherchant qu'à défendre et jouer le contre si l'occasion s'en présente. Au final, 2 victoires arrachées dans les dernières minutes et un nul contre la Suisse qui aurait mérité mieux. L'aspect positif de ce tour de chauffe, c'est l'enseignement qu'aura pu puiser D. Deschamps sur ces joueurs, leur forme et les schémas tactiques. On a notamment pu constater que la configuration du match contre la Suisse est la plus efficace avec Pogba à gauche et Sissoko à droite. Plus frais et plus percutent que le milieu du PSG, Matuidi,l'ancien milieu de Toulouse a montré sa capacité à accéléré et sa présence à droite redonne à Pobga son aire de jeu préférée, le coté gauche.

La République d'Irlande : du coeur et du talent

Les Irlandais sont connus pour leur engagement tout britannique. Le sport est un combat - ils donnent tout et jusqu'au bout. Mais comparée à L'Irlande du Nord, L'Eire a un petit surplus de talent. D'ailleurs sortir du groupe E, dit le groupe de la mort n'était pas gagné d'avance : il a fallu se confronter aux suédois (1-1) - aux Belges qui font figures de favoris de la compétition et enfin à l'Italie que les Irlandais sont parvenus à battre. Victoire au courage qu'il faut néanmoins relativiser. L'Italie étant déjà qualifiée - la Squadra Azzura a fait entré 8 joueurs. La culture italienne étant ce qu'elle est, le résultat n'était pas acquis pour antant et les Irlandais l'ont décroché avec talent.

Les cotes

Bien évidemment, les français sont données vainqueurs par les spécialistes du Pari Sportif. Ils jouent à la maison, sont individuellement supérieur. Un prono logique même si les bleus devront mettre la tenue de chauffe pour accéder au tour suivant. Retrouvez les cotes de France - Irlande sur Sport4tune, allez les bleus et bon match !

jeudi 30 août 2012

Groupe ligue des champions 2012-2013

Les clubs français héritent de la dette

Avec des performances très moyennes au fil des ans (excepté Lyon), l'indice des clubs français est en chute libre. On savait déjà que ce serait dur pour eux dès le premier tour. PSG et Lille dans le chapeau 3 et Montpellier, le champion, dans le chapeau 4, les trois représentants de l'hexagone devait forcement tomber sur des têtes de séries. De manière un peu injuste, c'est le mieux armé car beaucoup plus riche qui a été le plus épargné. Même si on sent bien que rien n'ira de soit pour l'instant au Paris Saint-Germain. Il faudra d'abord que cette constellation de stars forme une véritable équipe. Lille et Montpellier devront réaliser un bel exploit pour entrevoir les huitièmes.

Les groupe de premier tour

  • Groupe A
    1. FC Porto
    2. Dynamo Kiev
    3. PSG
    4. Dinamo Zagreb
  • Groupe B
    1. Arsenal
    2. Schalke 04
    3. Olympiakos
    4. Montpellier
  • Groupe C
    1. AC Milan
    2. Zénith St Petersbourg
    3. Anderlecht
    4. Malaga
  • Groupe D
    1. Real Madrid
    2. Manchester City
    3. Ajax Amsterdam
    4. Dortmund
  • Groupe E
    1. Chelsea
    2. Chakhtior
    3. Juventus
    4. Nordsjälland
  • Groupe F
    1. Bayern Munich
    2. Valence
    3. Lille
    4. BATE Borisov
  • Groupe G
    1. Barcelone
    2. Benfica
    3. Spartak Moscou
    4. Celtic Glasgow
  • Groupe H
    1. Manchester United
    2. Sporting Braga
    3. Galatasaray
    4. CFR Cluj

mardi 29 mai 2012

Les matchs à ne pas rater

L'Euro est une sorte de mini-coupe du Monde à laquelle le Brésil n'aurait pu se qualifier (pas crédible ça). Il arrive que l'on soit déçu par le jeu proposé (2004 et la victoire du jeu défensif) mais il y aussi des crus mémorables comme le fut celui de 2008. Cette édition 2012 s'annonce vraiment intéressante avec des équipes au sommet telles l'Espagne et Allemagne et des équipes au fort potentiel comme les Pays-bas, l'Angleterre, le Portugal ou encore la France. Il y aura donc dès le premier tour des matchs à ne pas rater. Tout d'abord le match d'ouverture, Pologne - Grèce, non parce qu'il s'agit d'une grosse affiche mais parce que ce match sonne le début des hostilités. Raté le match d'ouverture lorsque l'on aime le football, c'est comme raté le générique pour un fan de Star Wars ! Ensuite, il y a ce fameux groupe de la mort, le groupe B : Allemagne - Portugal dès le 9 juin, Pays-Bas - Allemagne le 13 juin, un classique, puis pour conclure Portugal - Pays-Bas le 17 juin qui risque de valoir son pesant d'or pour les 2 équipes et le public. Dans le groupe C, le premier match opposera l'Espagne à l'Italie et dans le groupe D, nous aurons un France - Angleterre pour ouvrir les hostilités. Voilà donc une liste de 6 matchs à ne rater sous aucun prétextes !

dimanche 27 mai 2012

Pronostic Euro 2012 - les favoris

Qui est le favori des bookmakers pour cet Euro 2012 ? Pas vraiment de surprises : l'Espagne arrive en tête des pronostics, proche, voire ex-aequo, avec l'Allemagne.

Espagne et Allemagne sur leur lancée

Espagnols et Allemands, finalistes de la dernière édition de l'Euro, sont donc logiquement donnés comme étant les grands favoris en 2012. Avec une cote de 3,75 chez Bwin, les 2 poids lourds européens devancent largement les Pays-Bas (8,00) suivis de la France (12,00), de l'Italie et de l'Angleterre (13,00). Betclic place l'Espagne (3,50) légèrement au dessus de la Mannschaft (4,00) - cote les Pays-bas à la même hauteur et accorde un peu confiance aux anglais (12,00) mais moins aux italiens (15,00). La tendance est la même chez Unibet et reflète finalement assez bien celle du marché. Bien sûr, au gré de la compétition, en fonction des résultats et de la fraîcheur de chaque équipe (on pense à l'Espagne, qui risque de compter dans ses rangs des joueurs fatiguées notamment les Barcelonais) les cotes vont évoluées et il serait étonnant qu'une équipe surprise de s'invite pas. On se rappelle notamment que Russes et Turcs avaient disputés les demi-finales en 2008...

Où sont les cotes élevées ?

La Pologne, pays organisateur, a obtenu récemment des résultats intéressants à domicile : matchs nuls contre l'Allemagne, le Portugal et le Mexique - victoire contre l'Argentine, les polonais se sont frottés à du lourd lors de leurs derniers maths de préparations. Contre la Grèce la cote de la Pologne tourne autour de 1,85 / 1,95. UNe affaire à suivre. Le France - Angleterre du 11 juin offre des cotes serrées mais relativement relevées notamment le match nul coté à 3,00 et plus. Tout comme le match entre L'Ukraine et la suède. Enfin une victoire de l'Espagne face à l'Italie permettrait de remporter entre 1,75 et 1,80 sa mise alors que la cote du match nul monte jusqu'à 3,30 chez Bwin et Betclic.

Calendrier EURO 2012 - 1er tour

Calendrier Euro 2012 - 1er tour

UEFA EURO 2012

L'EURO 2012, organisé par la Pologne et l'Ukraine se déroule du vendredi 08 juin (Pologne - Grèce en match d'ouverture) au dimanche 1er Juillet. Cette édition 2012 du championnat d'Europe propose un plateau relevé avec toutes les grandes équipes européenne : Espagne, Allemagne, Pays-bas, Angleterre, Italie, France... Les Espagnols, champions en titre et vainqueurs de la dernière Coupe du Monde en Afrique du Sud auront à cette occasion la possibilité d'établir un nouveau record en reportant cette compétition. Les pays hôtes, la Pologne et l'Ukraine pourront miser sur leur enthousiasme et sur leur public. Retrouvez ci-dessus, le calendrier de l'EURO 2012 Groupe par groupe.

Groupe A : Pologne, Grèce, Rep. tchèque, Russie

Pour franchir le 1er tour et accéder aux Quarts de finale dans une situation favorable, les polonais devront faire mieux que la Grèce, la République tchèque te la Russie. Portés par leur public, face à des équipes qui ne sont plus ce qu'elles ont été, la mission ne semble pas impossible pour la Pologne. Si ils y parvenaient par contre ils tomberont sur le second du Groupe B, le groupe de la mort !

  • Pologne - Grèce, 08 juin 18h00
  • Russie - République Tchèque, 08 juin 20h5
  • Grèce - République Tchèque, 12 juin 18h00
  • Pologne - Russie, 12 juin 20h45
  • République Tchèque - Pologne, 16 juin 20h45
  • Grèce - Russie, 16 juin 20h45

Groupe B : Allemagne, Pays-bas, Portugal, Danemark

Le groupe de la mort de cet Euro 2012 ! Les allemands possèdent une belle génération de joueurs et sont présents dans le dernier carré des compétitions internationales depuis 4 ans. Les Pays-bas avec des joueurs comme Van Persie ou Roben peuvent également comptés sur un génération de sur-doués. Le Portugal emmené par C.Ronaldo peut aussi prétendre à l'accès aux quarts. Ce sera plus difficiles pour les danois, qui auront plus vraisemblablement un rôle d'arbitres dans ce groupe.

  • Pays-Bas - Danemark, 09 juin 18h00
  • Allemagne - Portugal, 09 juin 20h45
  • Danemark - Portugal, 13 juin 18h00
  • Pays-Bas - Allemagne, 13 juin 20h45
  • Portugal - Pays-Bas, 17 juin 20h45
  • Danemark - Allemagne, 17 juin 20h45

Groupe C : Espagne, Italie, Irlande, Croatie

Les espagnols, champions en titre, ne devraient pas trop souffrir pour s'extirper premier du groupe tant ils semblent un cran au dessus de leurs adversaires. Viennent ensuite les Italiens, qui ne possèdent pas une génération de joueurs hors norme mais qui répondent toujours présents dans les grands compétitions. Ils devront tout de même se méfier de l'enthousiasme des Irlandais et des Croates s'ils ne veulent pas passer à la trappe dès ce 1er tour.

  • Espagne - Italie, 10 juin 18h45
  • Irlande - Croatie, 10 juin 20h45
  • Italie - Croatie, 14 juin 18h00
  • Espagne - Irlande, 14 juin 20h45
  • Croatie - Espagne, 18 juin 20h45
  • Italie - Irlande, 18 juin 20h45

Groupe D : Ukraine, Angleterre, France, Suède

Portés par leur public et un football technique, les Ukrainiens entendent bien se mêler aux quarts de finale. Anglais et Français, qui peuvent compter sur des bonnes générations de joueurs mais qui peinent encore à trouver un esprit de corps sont prévenus ! D'autant que l'équipe suédoise n'est jamais évidente à manoeuvrer. Un groupe beaucoup plus serré qu'il pourrait n'y paraître.

  • France - Angleterre, 11 juin 18h00
  • Ukraine - Suède, 11 juin 20h45
  • Suède - Angleterre, 15 juin 18h00
  • Ukraine - France, 15 juin 20h45
  • Angleterre - Ukraine, 19 juin 20h45
  • Suède - France, 19 juin 20h45

vendredi 5 août 2011

Play Off Ligue des champions

Le Rubin Kazan sur le chemin de Lyon

Les lyonnais ont hérité du Rubin Kazan comme adversaire pour les barrages de qualification pour la Ligue des champions 2011-2012. Pas évident pour des gones que l'on a senti encore un peu "vert" en ce début de saison et qui auront à faire à une équipe, qui 4ième à mi-chemin de son championnat, est actuellement parfaitement au point que ce soit physiquement comme tactiquement.

Le calendrier

Les matchs aller se jouent le mercredi 17 août - retour le 24 août
  • Lyon - Rubin Kazan
  • Arsenal - Udinese
  • Bayern Munich - FC Zurich
  • FC Twente - Benfica
  • Odense - Villareal
  • Bate Borisov - Sturm Graz
  • FC Copenhague - Plzen
  • Wisla Cracovie - Apoel Nicosie
  • Maccabi Haifa - Genk
  • DInamo Zagreb - Malmo

mardi 2 août 2011

Ligue 1 - place au terrain

La sensation médiatique de ce début de saison, c'est évidemment le PSG et sa nouvelle direction qatari : un budget pharaonique, un recrutement exceptionnel, il faut remonter plus de 20 en arrière pour retrouver un club français capable de rivaliser financièrement sur le plan européen. Avec sa dernière recrue, Javier Pastore, l'étoile montante du football mondial, acquise pour plus de 40 millions d'euros et chipée au nez et à la barbe du grand Chelsea, le Paris Saint Germain a définitivement assis ses envies de grandeur. Si tout le monde semble se réjouir de la nouvelle dimension que va donner le club parisien au championnat français, samedi 06 août, c'est le jeu qui reprenda ces droits, et sur le terrain, là, les Parisiens ont encore tout à prouver... La semaine passée, on a pu voir Lille et l'OM s'affronter pour le trophée des champions. Deux équipes, peu chamboulées, qui se sont renforcées intelligemment. Le match fut très intense et vraiment intéressant pour un match de reprise. On a pu constater que lillois et marseillais étaient bel et bien prêts, que ces deux équipes s'appuyaient déjà sur des automatismes et des certitudes acquissent au long des derniers mois. On aura surtout été impressionné par le potentiel physique des marseillais. Avec le renfort de Diarra, les hommes de Deschamps seront, plus encore cette année que l'an passé, très durs à bouger. Solidité défensive et attaques placées tranchantes, il parait évident l'OM sera encore très performant cette saison à l'extérieur... Reste plus qu'à régler les petits ratés "maison". On aura aussi été frappé par le calme et l'assurance du LOSC qui a longtemps géré la partie en patron jusqu'à ce relâchement coupable de fin de match (provoqué aussi par l'OM). Les Dogs ont pour habitude de monter en puissance au fil de la saison, la forme affichée par les champions de France dès le début de saison est donc prometteuse. Enfin, dimanche soir, on a pu voir Lyon affronter le terrible FC Porto : ils ont subi, plié mais n'ont pas rompu et ont même finalement arracher la victoire. Moins spectaculaires et dominateurs que leurs aînés ? Certes, mais solides et réalistes, les gones 2011-2012 forme une équipe solidaire à l'esprit de corps apparemment retrouvé autour d'un nouvel entraîneur, Rémi Garde, qui semble fédérer et rendre confiance à ses joueurs. Alors, oui, sur le papier, le PSG est déjà très loin des concurrents, mais sur le terrain tout reste à faire et la lutte entre prétendants va sans doute être passionnante !